UE : Fin du monopole des multinationales agricoles ?
By: Flehetna (Tunisie)
02 May 2018
 

UE : Fin du monopole des multinationales agricoles, les agriculteurs bio pourront bientôt vendre leurs propres grains

La nouvelle loi votée par le Parlement européen et autorisant la « reproduction végétale de matériel hétérogène biologique » entrera en application prochainement …. Elle serait sur le point de rompre avec le monopole des grandes multinationales agricoles dominantes de l’agriculture biologique.

Grâce à cette nouvelle loi, les agriculteurs bio, n’auront plus de contraintes financières, ils pourront proposer leurs propres variétés de graines biologiques à la vente. Ces graines seront directement issues de la récolte bio et donc seront moins nocives pour les consommateurs.

Cette loi va permettre de revitaliser la biodiversité mais aussi notre alimentation. L’Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture a récemment fait le constat suivant : seulement 12 espèces végétales et 5 espèces animales forment les trois quarts de notre alimentation actuelle. Ainsi, les consommateurs auront un accès à une plus grande variété de fruits et légumes.

Il est à rappeler que, depuis 37 ans, les grandes multinationales agricoles comme Monsanto ont le monopole de la vente de graines dans les marchés mondiaux. En effet, en 1981, a été votée une loi interdisant la vente de graines ne figurant pas sur les catalogues officiels de ventes élaborés par le Groupement national interprofessionnel des semences et plants (Gnis), comprenant à l’heure actuelle plus de 3 000 variétés de légumes. Cette loi avait été votée pour préserver la santé des consommateurs. En effet, les graines cataloguées doivent au préalable passer une batterie de tests, mais elles devaient également avoir un apport de plus par rapport aux autres graines auparavant inscrites dans le catalogue.

Article original

Photo: Grains bio. Source: flehetna.



All rights reserved to HIC-HLRN -Disclaimer